Présentation de la commune
St-Martin-de-Nigelles (code postal 28130) est situé à la lisière de la forêt de Rambouillet, le long de la vallée de la Drouette, entre Maintenon et Epernon.

Sa superficie est de 1231 hectares et sa population compte 1635 Nigelloises et Nigellois.

Au niveau administratif, le village fait partie du canton d'Epernon et de la communauté de communes du Val Drouette qui regroupe 12000 habitants.
Histoire de la commune

C'est en l'an de grâce 774 après J.C. que NIVIGELLA, chef lieu primitif de la commune d’aujourd’hui, fut donné, avec d’autres terres, par CHARLEMAGNE au Monastère de Saint-Denis-Martyr.

La dénomination de NIVIGELLA ou encore NIGELLA viendrait du fait que les blés y étaient plus que d’autres exposés à la « rouille », appelée aussi « nielle », soit encore que l’on y trouvait plus qu’ailleurs, une plante appelée NIGELLE dont l’ascendance viendrait de la « Nigelle de Damas ».
C’est vers 1300, après la construction de l’église dédiée à Saint-Martin évêque de Tours, que l’on ajouta « Saint-Martin », ce qui a donné Saint-Martin de Nigelles.

Ci-dessous la liste de nos hameaux, d’Est en Ouest, :




OUENCE : Au Moyen-Age on appelait « Ouence » une rente ou redevance qui était adjugée au jour indiqué et en criée publique; celle-ci était payée par le tenancier ( personne qui tenait une terre en roture dépendant d’un fief) au Seigneur.

PONCEAUX : Dans plusieurs documents anciens, ce hameau a été appelé « Poncelli » ou « Ponceaulx ». Ceci confirmerait qu’à cette époque et à cet endroit existait un petit pont qui enjambait la Drouette (« Ponceau » signifie pont de petite importance d’une seule arche).

Les GODETS : Nom de la famille qui l'avait fondé.

Les SAULX ou le SAULX : L'étymologie du mot latin « salix » signifie « saule ».

FERVACHES : D'anciens titres mentionnent ce lieu comme « marché aux vaches et aux bovins ».

PONTHEAN : Ce n’est pas un hameau mais un fief qui était rattaché à « Ponceaux »: ce terme signifie « grand pont » et englobait le moulin de Saint-Martin de Nigelles appelé « moulin de la Perruche »

PUITS MIGNON : Initialemement, il y avait un puits auquel venait se ravitailler les habitants.

PARADIS : Lieu-dit où se situait naguère la maison de plaisance des Seigneurs de Nigelles.

NIGELLES : Comme déjà dit ce hameau constituait dans les temps anciens le chef lieu du territoire.

Le COUDRAY : Ce hameau mentionné dans un « aveu » de 1497 comportait une bande de terre plantée de coudriers.

EGLANCOURT : Fondé par un saxon d'origine « Honroc »; au VIIIe siècle il était possession de l’Abbaye de Saint-Germain des Prés.

CHATILLON : Ancienne ferme fortifiée qui, aux environs de 1300, appartenait au Chapitre de Chartres.

Nous avons rappelé rapidement la liste des hameaux ou lieux-dits qui, depuis des siècles ont participé à l'évolution de notre Commune; Il faut y ajouter des hameaux qui se sont créés depuis environ 30 ans :

Le BOIS D'OLIVET : Ce nom correspond au nom du lieu-dit sur lequel il a été construit.

Le CLOS DES CHAMPS : Appelé Gobienne à sa création, un nouveau nom lui a été donné afin de le différencier de la même appellation utilisée par la commune voisine de Villiers le Morhier.

La VILLENEUVE : Anciennement fief de Messire Simon de la Ville-Neuve.

Les GRANDS COUDRAY : Cette appellation correspond à un nom local.

L'ORÉE DE ST MARTIN : Lotissement rattaché à OUENCE.